Toute la vérité sur le BOTOX

Avez-vous entendu des histoires effrayantes sur des personnes souffrant d’effets secondaires après avoir reçu des traitements de Botox ? Ne cédez pas à la panique et renseignez-vous davantage.


Qu’est-ce que le Botox ?

Le Botox également connu sous le nom de toxine botulique est une pr

otéine fabriquée à partir d’une toxine produite par Clostridium botulinum, la bactérie associée au botulisme. En tant que traitement anti-âge, le Botox est injecté dans les muscles faciaux pour lisser les rides. La substance est disponible sous une grande variété de noms de marque.
Les injections de Botox ont été approuvées pour des raisons esthétiques. Mais, comme les effets de la substance ne durent que 3 à 6 mois, les muscles des zones injectées reprennent leurs fonctions sans effets secondaires de longue durée.

Le Botox peut-il causer une intoxication botulique ?

L’empoisonnement par le botulisme peut survenir en raison de problèmes liés à la mise en conserve et à l’emballage. C’est une maladie potentiellement mortelle. Mais, quand il s’agit de traitements de Botox, il n’y a vraiment rien à craindre.
Les gens contractent généralement le botulisme en étant exposés à de fortes doses de bactéries par la nourriture, l’eau ou le sol. Il n’y a eu aucun cas de personnes ayant contracté le botulisme à la suite d’injections de Botox utilisées dans des établissements hospitaliers professionnels.
Le message principal est donc de ne jamais acheter du Botox sur internet ou d’avoir une personne sans licence vous injecter. Toujours rechercher un praticien certifié avec une formation adéquate et une expérience éprouvée.

<

Mourir par Botox : y-a-t-il un risque ?

En 2009, la Food and Drug Administration des États-Unis a averti que les effets de la toxine botulique pouvaient se propager de la zone d’injection vers d’autres parties du corps, causant des difficultés de déglutition et de respiration potentiellement mortelles.
Soyez assuré que personne n’est jamais mort de Botox à des fins esthétiques. La quantité de neurotoxine administrée est mesurée en unités. Les doses typiques pour l’application clinique pour des fins esthétiques varient entre 4 et 25 unités et jusqu’à 300 unités pour des objectifs thérapeutiques.
La recherche a montré que les patients subissant un traitement thérapeutique pour la suractivité nerveuse et la spasticité des membres inférieurs ne présentaient aucune complication potentiellement mortelle. La complication la plus défavorable était la faiblesse musculaire et / ou la douleur de jambe qui s’est ensuite dissipée par elle-même.