Déviation du septum et apnée du sommeil

On estime que 80 % d’entre nous présentent un défaut d’alignement du nez qui rend une cavité nasale plus grande que l’autre. Une déviation grave, appelée cloison nasale déviée, peut rendre la respiration difficile et affecter votre traitement de l’apnée du sommeil, en particulier si vous souffrez d’allergies nasales. Il est donc important de savoir si vous en êtes atteint et si vous avez besoin d’un traitement.

Qu’est-ce qu’une cloison nasale déviée et quelles en sont les causes ?

Votre cloison nasale est déviée lorsque l’os et le cartilage divisent votre nez en deux cavités nasales très inégales. Une déviation de la cloison nasale peut survenir à la naissance ou à la suite d’une blessure.

Une déviation de la cloison nasale peut-elle causer l’apnée du sommeil ?

Non. Certaines sources médicales en ligne affirment qu’une déviation de la cloison nasale peut provoquer l’apnée du sommeil en limitant le passage nasal vers les voies aériennes supérieures. Mais ce qui se passe réellement dans ces cas-là : Le patient présente déjà une obstruction des voies respiratoires et la restriction du passage nasal l’aggrave. Les apnées augmentent et les symptômes sont plus faciles à percevoir. Ainsi, une déviation de la cloison nasale peut contribuer à révéler l’apnée du sommeil chez certains patients, bien qu’elle n’en soit pas la cause.

Déviation du septum-cloison nasale

Ai-je une déviation de la cloison nasale ?

La plupart des personnes souffrant d’une déviation de la cloison nasale ne le savent pas, principalement parce qu’elles ne remarquent aucun symptôme ou n’en ont aucun. Parlez-en à votre médecin si vous avez ressenti l’un de ces symptômes, en particulier de façon fréquente :

  • Obstruction d’une ou des deux narines
  • Saignements de nez
  • respiration bruyante pendant le sommeil
  • Prise de conscience du cycle nasal (c’est-à-dire si vous remarquez quand les obstructions dans votre cavité nasale passent d’une narine à l’autre)
  • Préférence pour dormir sur un côté particulier

Votre médecin peut généralement diagnostiquer ce problème en examinant votre nez à l’aide d’une lumière vive pour examiner visuellement votre cloison nasale. Ce test devrait être indolore.

Bien entendu, ces symptômes peuvent être causés par d’autres affections temporaires ou chroniques. Il faut donc être sûr de son diagnostic avant de commencer un traitement.

Dois-je traiter ma cloison nasale déviée ?

La plupart des septums déviés ne nécessitent pas de traitement. Mais si la vôtre est responsable de saignements de nez constants ou d’infections des sinus, vous devriez demander à votre médecin quels sont les avantages et les inconvénients des options de traitement courantes suivantes :

  • Une bande adhésive pour maintenir vos voies nasales ouvertes ;
  • Les médicaments, qui ne traitent que les symptômes, et non l’affection elle-même (par exemple, les décongestionnants, les antihistaminiques, les stéroïdes nasaux).
  • une intervention chirurgicale, appelée septoplastie : Un chirurgien pratique une petite incision dans le septum et redresse l’os nasal et le cartilage pour permettre une respiration égale par les deux narines. Bien que les effets secondaires de cette chirurgie esthétique soient mineurs, assurez-vous d’en discuter avec votre médecin avant de subir l’intervention. En outre, cette intervention n’est généralement pas destinée aux enfants, car le cartilage nasal ne se développe que vers l’âge de 18 ans.

Devis Gratuit